Comment fonctionne la retraite complémentaire personnelle ?

Temps de lecture : 2 minutes Comment bénéficier d’une retraite complémentaire personnelle ? Quelles sont les démarches à suivre ? Retrouvez toutes les réponses en détail sur notre site !

Vous vous demandez comment bénéficier d’une retraite complémentaire personnelle ? À côté du régime de base de l’assurance vieillesse, la complémentaire retraite est un régime obligatoire qui permet de réunir des points supplémentaires. Elle permet ainsi le versement d’une allocation en complément du régime de base. On vous explique comment elle fonctionne et comment en bénéficier !

Comment bénéficier d’une retraite complémentaire privée

Pour obtenir une retraite complémentaire, les salariés du secteur privé doivent obligatoirement cotiser au régime de retraite complémentaire de l’Agirc-Arrco. L’Agirc et l’Arrco ont fusionné en un seul régime le 1er janvier 2019. Ce régime est alimenté par les cotisations patronales et salariales. Les fonctionnaires et les indépendants ont quant à eux des caisses spécifiques auprès desquelles ils doivent cotiser.  Ainsi la retraite des professions libérales est gérée par la caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL). Les avocats dépendent de la caisse nationale du barreau français (CNBF) et les exploitant agricoles de la mutualité sociale.

Retraite complémentaire personnelle et système à points

Au cours de sa vie professionnelle, l’assuré va acquérir des points de retraite, en fonction de ses cotisations (et donc de ses revenus). Pour les salariés, chaque année le régime unifié AGIRC-ARCCO attribue une valeur à ces points. Au moment de la retraite, ils sont convertis en euros pour déterminer le montant de la pension correspondant à la retraite complémentaire privée. La valeur des points change tous les ans. Il n’est pas possible de connaitre le montant exact des pensions liées à la retraite complémentaire avant d’avoir liquidé sa retraite. Les fonctionnaires, professions libérales et exploitants agricoles ont aussi un régime de retraite complémentaire personnelle qui fonctionne par point.

Départ à la retraite : comment percevoir sa retraite complémentaire ?

Le demande de retraite auprès de l’organisme habilité 

Pour pouvoir toucher sa retraite complémentaire privée, il faut avoir pouvoir liquider sa retraite. Pour cela, l’assuré doit avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite. Par ailleurs, l’assuré doit faire la demande au moins 6 mois avant son départ. Pour les salariés, différents organismes sont habilités à recevoir cette demande :

  • La caisse de retraite
  • Le CICAS (Centre d’information, conseil et accueil des salariés)
  • L’AGIRC-ARRCO qui propose d’effectuer les démarches en ligne sur l’espace personnel de l’assuré ou d’envoyer un formulaire.

Les modalités liées à la demande de retraite complémentaire personnelle

Cette demande de retraite complémentaire personnelle doit comprendre :

  • La date à laquelle la retraite est souhaitée
  • Une déclaration de cessation d’activité ainsi
  • Des justificatifs tels que la photocopie de la carte d’identité, un RIB, une photocopie du dernier avis d’imposition… 

La retraite complémentaire prendra effet à la date demandée ou le 1er jour du mois qui suit la date à laquelle l’assuré a rempli les conditions d’obtention de la retraite.

Les fonctionnaires, libéraux, agriculteurs devront quant à eux faire leur demande auprès de leur propre caisse.

Retour haut de page