Chute personne âgée à domicile : comment l’éviter ?

Temps de lecture : 2 minutes Chute personne Agée : comment limiter et prévenir tout risque de chute chez les seniors ? Suivez notre guide !

La question relative à chute de personne âgée n’a de cesse d’inquiéter les gérontologues. Fréquentes, elles représentent un véritable fléau en France du fait de leurs nombreuses répercussions sur l’autonomie des seniors. En effet, l’expérience d’un tel accident peut fragiliser une personne à vie, même en l’absence de conséquence traumatique, et parfois même accélérer la dégradation de son état de santé. Plusieurs solutions permettent cependant d’en limiter les risques.

La chute chez la personne âgée : un enjeu de santé publique

Les chutes des personnes âgées à domicile constituent la majeure partie des accidents de la vie courante au-delà de 65 ans. Certaines se soldent par des hématomes, des contusions, des fractures, des hospitalisations, parfois même par des décès. Dans certains cas, elles ont aussi des conséquences psychologiques et sociales. Elles peuvent en effet engendrer la peur de la rechute. Ce qui entraine à son tour un replie sur soi et une dépendance croissante de la personne âgée.

Prévenir les chutes des seniors grâce à l’adaptation du logement

Si plusieurs facteurs personnels et comportementaux favorisent le risque de chute d’une personne âgée (état de santé, polymédication, activités ménagères intensives…), l’environnement est lui aussi mis en cause. En effet, un habitat non adapté peut être à l’origine de l’accident. Certaines pièces, comme la salle de bains, la cuisine ou la chambre, sont particulièrement à risque. Partant de ce constat, il est impératif d’adapter son logement à son degré de dépendance.

Il est par exemple conseillé de :

  • Eliminer les tapis et autres revêtements de sol glissants
  • Désencombrer les lieux de passage
  • Supprimer les obstacles au sol (comme les fils électriques)
  • Veiller à la qualité de l’éclairage
  • Remplacer sa baignoire par une douche « à l’italienne »
  • Ranger ses équipements à portée de main…

Le but étant ici de faciliter les déplacements et de les rendre plus sécurisés. Il faut évidemment éviter les situations dangereuses comme le fait de monter sur un tabouret instable, d’attraper un objet trop haut ou de se précipiter vers le téléphone lorsqu’il sonne. La vigilance et la prudence sont de rigueur !  

S’équiper d’aides techniques et technologiques pour limiter les chutes à domicile

A côté de cela, il est intéressant de s’équiper d’aides à la marche pour éviter de perdre l’équilibre. De nombreuses solutions existent comme les barres d’appui, une canne, un déambulateur voire un monte-escaliers. Vous pouvez également investir dans une desserte à roulettes pour transporter plusieurs objets simultanément, dans une pince pour ramasser des objets au sol ou encore dans un enfile-bas pour éviter de vous pencher lorsque vous vous habillez. Pensez en outre à choisir des chaussons adéquats, dotés d’une semelle antidérapante.

Si vous souhaitez aller plus loin, vous avez la possibilité de souscrire un contrat de téléassistance ou de vous munir d’une montre à détection automatique de chute. Les services de secours seront ainsi prévenus en cas de chute de la personne âgée, ce qui limitera les éventuelles conséquences de l’accident domestique.

Retour haut de page