Dénutrition personne agée : causes et prévention

Temps de lecture : 2 minutes La dénutrition de la personne agée peut arriver rapidement. Découvrez comment prévenir et traiter ce trouble pour votre santé ou vos proches.

Présentation PowerPoint

La dénutrition apparaît lorsque la quantité ou la qualité de l’alimentation ne permet pas de combler les besoins de l’organisme. Les personnes âgées sont particulièrement touchées par ce trouble. La HAS (Haute Autorité de Santé) indique en effet que près de 10% de celles qui vivent à domicile seraient dénutries. Cette valeur grimpe jusqu’à 38% pour les seniors logés en institution et 70% pour ceux qui sont hospitalisés. Il est donc essentiel de savoir comment prévenir le dénutrition d’une personne agée

Pourquoi la dénutrition touche-t-elle principalement les seniors ?

Bien souvent, l’âge entraîne une altération du goût ainsi qu’un ralentissement de la digestion. De cette manière, la sensation de satiété est allongée : on perd de l’appétit. Pourtant, les besoins nutritionnels des individus de plus de 60 ans sont identiques à ceux de l’adulte. L’apport en protéines doit même être majoré.

Outre ces modifications physiologiques, diverses situations favorisent l’apparition de la dénutrition d’une personne âgée :

  • L’existence d’une maladie, d’une douleur, d’un trouble de la déglutition ou de la cavité bucco-dentaire ;
  • La prise de plusieurs médicaments ou le suivi d’un régime alimentaire prescrit par un médecin ;
  • Une perte d’autonomie qui fait obstacle à la préparation ainsi qu’aux gestes du repas ;
  • Un mal-être psychologique (solitude, dépression, deuil…) ;
  • Les difficultés financières qui ne permettent pas de manger varié et équilibré.

Dénutrition personne agée : pourquoi faut-il prévenir ce trouble ?

Chez la personne âgée, la dénutrition a des conséquences sérieuses. En règle générale, la perte de poids est la première chose que l’on constate. Un professionnel de santé remarquera également un effondrement de l’IMC (Indice de Masse Corporelle).

Le senior dénutri voit son état général se dégrader. Son système immunitaire s’affaiblit et le risque d’infection augmente. Les tissus cicatrisent moins bien. Les muscles s’atrophient : le corps est plus faible, l’équilibre devient précaire et le risque de chute s’accroît. Tous ces éléments mènent à davantage de problèmes de santé, une perte d’autonomie et des hospitalisations plus fréquentes.

Quelles solutions pour éviter les carences après 60 ans ?

Voici quelques gestes qui vous permettront de prévenir la dénutrition si vous ou un de vos proches avez plus de 60ans

Tout d’abord, il est important de surveiller votre poids régulièrement. Si vous constatez une perte supérieure à 3 kilos, nous vous recommandons de consulter votre médecin traitant.

Pour stimuler votre appétit, vous pouvez pratiquer une activité physique douce, adaptée à votre état de santé comme le yoga ou le tai-chi.

Côté repas, il est possible de relever le goût des ingrédients en y ajoutant un condiment que vous appréciez. Nous vous conseillons en outre d’accorder une attention à la présentation de la table et des plats, afin de rendre le moment plus attractif.

Si votre appétit reste limité, et que vous ne parvenez pas à terminer votre repas, pensez à prévoir des collations. Vous pouvez également enrichir vos plats à l’aide de beurre fondu, de crème fraîche, de semoule…

Enfin, vous pouvez opter pour des compléments alimentaires protéinés. De nombreux produits existent, aux multiples saveurs : crèmes desserts, boissons, biscuits, soupes, etc. Attention, l’avis d’un médecin est fortement conseillé avant de prendre tout complément alimentaire. Il sera le meilleur interlocuteur pour aider et conseiller sur la problématique de la dénutrition des personnes âgées.

Retour haut de page