1. Ma vie de senior
  2. / Bien-être des seniors
  3. / Mal de dos insupportable la nuit : quelles solutions ?

Mal de dos insupportable la nuit : quelles solutions ?

Temps de lecture : 10 min

38 % : il s'agit de la proportion des Français déclarant souffrir régulièrement du dos, selon un sondage réalisé par OpinionWay. Tristement surnommé le mal du siècle, le mal de dos peut redoubler d'intensité pendant la nuit. Alors, quels sont les facteurs à l'origine d'un mal de dos insupportable la nuit ? Quelles solutions pour s'en débarrasser ? Notre article vous aide à prendre le problème à bras-le-corps !

mal-de-dos-insupportable-la-nuit

Pourquoi les douleurs de dos sont plus fortes la nuit ?

Votre mal de dos est insupportable la nuit ? Rassurez-vous : il s’agit d’un problème récurrent qui, à condition d'en comprendre les causes, peut être résolu par différents moyens.

La position d'endormissement : une explication aux raideurs matinales

Pendant la journée, il est aisé de respecter quelques recommandations pour éviter les maux de dos (plier les jambes pour se baisser, maintenir au maximum son dos droit en position assise…).

Les situation se corse lorsque les rotations et les mouvements pendant la nuit sont à l’origine d’un réveil douloureux pour votre dos. 

Même si nos mouvements nocturnes sont par nature inconscients, il est toujours possible de se forcer à adopter une position de sommeil adéquate pour soulager le mal de dos au réveil et pendant la nuit :

  • la position sur le dos : s’endormir sur le dos est une bonne solution pour aligner votre colonne vertébrale. Aussi, si vous souffrez de douleurs au niveau du bas du dos, les kinésithérapeutes et ostéopathes conseillent de glisser un coussin sous vos genoux afin de limiter les tensions musculaires.
  • la position sur le côté : remontez vos jambes au niveau de vos genoux est susceptible de soulager votre mal de dos. À l’instar de la position sur le dos, vous pouvez placer un oreiller entre vos genoux afin de maintenir vos jambes parallèles et votre bassin le plus droit possible. Quant au choix de l’oreiller, l’idée est d’aboutir à un alignement parfait entre votre tête et votre cou. L’oreiller ne doit donc être ni trop plat, ni trop épais. 

S'allonger uniquement sur le côté pour dormir : une habitude à oublier pour éviter les réveils difficiles ?

De nombreux spécialistes des douleurs dorsales vous le diront : il faut éviter un maximum de dormir sur le ventre si vous êtes confronté à un mal de dos insupportable la nuit. 

En effet, cette position favorise le creusement de votre dos et la sursollicitation de votre colonne vertébrale. Dormir sur le côté peut également causer des dommages au niveau de votre nuque et de vos cervicales, la tête étant obligatoirement tournée sur le côté pour permettre une respiration normale.

Quelles astuces pour changer sa position pour dormir ?

Évidemment, en matière d’endormissement, les habitudes ont la vie dure : si vous dormez depuis de nombreuses années sur le ventre, il sera très difficile de changer de position du jour au lendemain. Toutefois, compte tenu du soulagement que le changement de position peut vous apporter, il faudra faire preuve de persévérance. Pour vous aider à retrouver un sommeil réparateur, voici trois astuces : 

  • Investir dans un oreiller long (traversin) : solution très appréciée des femmes enceintes contraintes d’oublier leur position sur le côté, l’oreiller traversin vous invite à déconstruire votre position d’endormissement. L’idée est de vous positionner sur le côté et d’enlacer le traversin en vous penchant légèrement vers l’avant. Cela vous aidera à conserver votre position initiale, et limitera le risque de vous retourner instinctivement sur le ventre pendant la nuit. 
  • Privilégier un oreiller à mémoire de forme : une fois encore, l’objectif est de maximiser votre confort pour éviter les changements de position. Grâce à sa capacité à se déformer sous l’effet de la chaleur du corps, la mousse à mémoire de forme a le pouvoir de caler votre tête à la perfection. De quoi placer vos cervicales bien au chaud !
  • Insister : pour changer une position d’endormissement enracinée depuis de nombreuses années dans votre cerveau, le meilleur conseil est de faire preuve de patience et de discipline. Puisqu’il faut en moyenne 21 jours pour changer une habitude et créer un nouveau chemin neuronal, le temps sera votre meilleur allié. En pratique, pendant la nuit, si vous vous apercevez que vous redormez sur le ventre, forcez-vous à retrouver une position salvatrice pour votre dos.

Comment savoir si mon mal de dos est grave ?

Si courant dans nos sociétés modernes, le mal de dos n’est généralement pas symptomatique d’une maladie particulière. Cependant, certaines douleurs spécifiques doivent impérativement être prises au sérieux et déboucher sur une consultation médicale afin de prévenir un problème plus grave. À ce titre, voici les 4 douleurs à ne négliger sous aucun prétexte : 

  • Mal de dos et dérèglement de la vessie : dans ce cas, il s’agit potentiellement d’un dysfonctionnement du canal rachidien. Vos nerfs sont à ce point comprimés que vous souffrez d’une paralysie provisoire des intestins et de la vessie. N’hésitez pas à vous rendre aux urgences pour régler le problème au plus vite. 
  • Mal de dos et état fiévreux : dans la plupart des cas, un patient qui souffre simultanément de douleurs dorsales et de fièvre n’est pas en danger. Toutefois, si la douleur est permanente, une consultation médicale est vivement recommandée pour savoir s’il ne s’agit pas d’un abcès épidural (une concentration de pus au niveau de la moelle épinière ou du cerveau).
  • Mal de dos et douleur à la jambe : en plus du mal de dos, il est possible d’éprouver une douleur qui part des fesses jusqu’à la partie inférieure de la jambe. Si cette sensation se matérialise par des picotements ou un engourdissement de la jambe, il s’agit probablement d’une sténose, c’est-à-dire un pincement d’un ou plusieurs nerfs. Même si cette maladie osseuse chronique ne peut être totalement guérie, une consultation chez votre médecin traitant est nécessaire pour soulager vos douleurs et les rendre supportables au quotidien. 
  • Mal sous la nuque : une souffrance ressentie sous la nuque n’est pas un signe avant-coureur d’une maladie du dos, mais d’un dysfonctionnement de la moelle épinière. Si vous avez des difficultés à marcher normalement ou si vous souffrez de picotements et d’une perte de tonus au niveau des mains, il est conseillé de réaliser des tests neurologiques. 

Comment soulager un mal de dos intense la nuit et le matin ?

En plus d'adopter une position de sommeil adéquate, d'autres solutions sont susceptibles de soulager vos tensions musculaires, comme le changement de literie, le fait de poser du froid sur la zone sensible ou la pratique de certains étirements.

Changer sa literie : une très bonne solution pour soulager le mal de dos pendant la nuit 

Troquer son matelas vétuste et son sommier usé contre une literie de qualité vous assure de mettre toutes les chances de votre côté pour soulager votre mal de dos insupportable la nuit.

Un matelas de qualité pour se débarrasser de vos courbatures au dos

Vous ne vous souvenez plus de la date de votre dernier changement de matelas ? Il se peut que votre vieux matelas ne remplisse plus son rôle prioritaire, à savoir assurer votre confort musculaire. 

Pour choisir un nouveau matelas qui enverra au diable vos douleurs dorsales, deux aspects sont à prendre en compte au moment de l’achat : 

- la dureté du matelas

Pour tordre le cou (mais pas trop !) aux idées reçues, sachez qu’il ne faut pas forcément s’orienter vers un matelas très ferme en cas de douleurs dorsales. En effet, opter pour un matelas trop ferme est susceptible d’alimenter votre mal de dos insupportable la nuit, au lieu de le soulager. 

Cela étant dit, une densité « semi-ferme », comprise entre 60 et 85 kg/m³, vous apportera un soutien optimal. 

- la conception du matelas

Bien souvent, les matelas composés de matières synthétiques ont une fâcheuse tendance à s’essouffler après une certaine durée de vie. Or, un matelas affaissé occasionnera des dommages évitables au niveau de votre dos. Il est donc particulièrement recommandé de s’orienter vers un matelas conçu à partir de matières naturelles. Par exemple, le latex naturel est une excellente option pour disposer d’un soutien durable et d’une excellente ergonomie. 

Choisir un sommier de lit pour éviter les pointes dans le dos

Dans l’imaginaire collectif, le matelas est la seule priorité pour retrouver un confort de sommeil optimal. Or, selon des experts du secteur, 30 % de la qualité de notre sommeil est liée aux performances du sommier. 

Ainsi, même si le choix du sommier dépend de vos préférences personnelles et de la nature de votre mal de dos, voici un tour d’horizon des sommiers qui placent le confort d’utilisation au cœur de leurs priorités : 

  • le sommier à lattes : à condition de vous orienter vers des lattes fixes et suffisamment larges pour garantir la fermeté de votre literie, le sommier à lattes est un modèle vanté pour le confort apporté aux utilisateurs souffrant d’un mal de dos insupportable la nuit. Pour maximiser votre bien-être nocturne, vous pouvez également vous diriger des lattes multiplis, un type de lattes qui se marie parfaitement avec la forme du matelas. 
  • le sommier de relaxation : si votre budget vous le permet, investir dans un sommier électrique est la garantie de disposer d'un équipement haut de gamme capable d'atténuer vos douleurs articulaires et dorsales. En effet, ce type de sommier s’ajuste en permanence pour soulager vos tensions et favoriser les changements de position sans douleurs. N’hésitez pas à associer le sommier électrique avec un matelas en latex naturel pour disposer d’un soutien ferme et d’un sentiment d’enveloppement réconfortant.  

Que faire en cas de douleurs au dos d’ordre inflammatoire ? 

Responsable uniquement de 5 % des douleurs dorsales, le mal de dos de type inflammatoire n'en est pas moins très douloureux. Votre mal de dos est insupportable la nuit et au réveil ? L’activité physique est plus efficace que le repos pour réduire vos symptômes ? Il s’agit potentiellement d’une inflammation ! 

Dans ce cas, à l’image d’autres parties du corps, il est conseillé de poser du froid sur la zone sensible afin de limiter la propagation l’inflammation. Attention : pour éviter les brûlures, servez-vous d’un torchon qui fera office de tampon entre la glace et votre peau. 

Quels étirements pour soulager des maux de dos d'origine mécanique ? 

Hernie discale, lombalgie chronique, discopathie dégénérative... malheureusement, les exemples de maladies du dos de source mécanique ne manquent pas. Progressives, les douleurs dorsales mécaniques s’expliquent par l’âge, des postures répétées ou le port récurrent de charges lourdes. 

Très handicapantes au quotidien, ces douleurs peuvent être soulagées en pratiquant quelques exercices d’étirements, dont voici quelques exemples : 

  • Exercice n°1 : Allongez-vous et ramenez vos genoux au niveau de votre poitrine, en gardant la tête et le dos contre le sol. 
  • Exercice n°2 : Allongez-vous sur le ventre et gardez les jambes tendues et les pieds serrés. Remontez avec douceur votre buste à l’aide de vos mains (vos avant-bras doivent rester sur le sol) et fixez le mur ou le plafond. 
  • Exercice n°3 : En station debout, placez vos bras tendus vers le plafond et joignez vos mains, avant d’incliner faiblement votre buste vers la gauche, puis vers la droite (votre tronc ne doit pas pivoter). 
  • Exercice n°4 : À quatre pattes, soulagez l’ensemble de votre colonne vertébrale en faisant le dos creux puis le dos rond de manière alternative (soit la posture chat/vache pour les amateurs de yoga).

Afin de renforcer l'efficacité de ces exercices, l'idéal est de répéter les étirements entre 20 et 30 fois, en fonction de votre mobilité et du soulagement ressenti.

Comment soulager un mal de dos au réveil grâce à l'ostéopathie ?

Si vous souffrez d’un mal de dos insupportable la nuit d’origine mécanique, l’ostéopathe est LE professionnel de santé à consulter. Une fois les causes de vos maux identifiées, ce dernier soulagera vos douleurs à travers des manipulations personnalisées. L'ostéopathe vous délivrera également une série de conseils sur les habitudes à adopter dans votre vie quotidienne afin de réduire au maximum votre mal de dos insupportable la nuit. 

S’agissant du traitement ostéopathique à proprement parler, l’objectif est de travailler sur les zones douloureuses en accélérant la vascularisation du corps. Pour ce faire, l'ostéopathe utilise un ensemble de techniques articulaires et musculaires capables d’atténuer significativement vos douleurs.

Même si les séances d’ostéopathie ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale, les mutuelles sont de plus en plus nombreuses à prendre en charge les frais. 

Newsletter

Inscrivez-vous
pour être informé de toutes nos actualités par email !

Vous voilà inscrit à la newsletter Maviedesenior ! Nous vous informerons des dernières actualités par email.